Loading...
Guérison 2017-08-14T14:03:31+00:00

Je crois que pour guérir de nos blessures, nous devons les accepter.

Georges Vanier était l’un des plus célèbres combattants canadiens. Il était un membre fondateur du 22e bataillon d’infanterie, un des bataillons établis pour les soldats francophones, bien connu au Canada anglais sous le nom de « Vandoos ».

En 1918, Vanier se fit amputer la jambe droite après avoir été frappé par un obus. Il vécut, avec ses blessures, une vie entièrement consacrée à servir le Canada soit dans l’armée, soit comme diplomate ou comme gouverneur général. Son handicap devint sa force.

– Viveka Melki

Appuyez sur les images ci-dessous pour afficher le contenu:

Cristal optique

« Le soldat anéanti de corps et d’esprit, tourmenté à jamais à la suite de la guerre. »
– Mark Raynes Roberts

Mémoire olfactive

« Dans un hôpital militaire, flotte l’odeur du camphre et des antiseptiques, laissant place à la guérison du corps et de l’esprit. »
– Alexandra Bachand

Georges Vanier (1888-1867)

« Georges Vanier a terminé sa vie dans le bureau le plus haut placé du pays en tant que gouverneur général du Canada. Il était un jeune avocat fraîchement diplômé de l’Université Laval lorsque la Première Guerre mondiale a été déclarée en 1914. Il s’est enrôlé comme officier et a contribué à l’organisation du 22e bataillon d’infanterie, le régiment fondé pour les soldats canadien-français. »
– Alexander Reford

Lire la suite

Lettre de Cantlie

Conservation
Voir la lettre