Loading...
Grâce 2017-08-14T14:03:30+00:00

Je crois que la grâce est d’honorer et de rendre hommage par sa présence.

Plusieurs voyaient en Talbot Papineau un futur Premier ministre. En 1915, il reçut la Croix militaire pour ses actes de bravoure à Saint-Éloi, avant de devenir un officier de l’état-major. En 1917, il quitta sa position confortable pour retourner commander une troupe de son régiment. Papineau faisait partie de l’une des familles les plus en vue du Québec. Cependant, le champ de bataille n’accordait aucune immunité. « Vous savez Hughie, c’est un véritable suicide! » Il prononça ces mots à un compagnon d’armes quelques minutes avant d’être atteint par un obus.

– Viveka Melki

Appuyez sur les images ci-dessous pour afficher le contenu:

Cristal optique

« Les hommes marchent vers la guerre, une guerre mondiale que personne n’aurait pu imaginer; la rose est un rappel que la vie et la beauté prévalent. »
– Mark Raynes Roberts

Mémoire olfactive

« Alors que le soleil se lève à l’horizon, une rose fière et envoûtante laisse planer un fort parfum patriotique. »
– Alexandra Bachand

Talbot Papineau (1883-1917)

« Papineau devint célèbre sur les champs de bataille après avoir repris l’éditorialiste du Devoir, Henri Bourassa, dans un débat public sur l’implication du Canada dans la guerre. Dans une lettre ouverte publiée en août 1916, Papineau demandait à Bourassa de modérer son opposition à la participation du Canada dans la guerre et d’accepter sa position selon laquelle le Canada n’avait d’autre choix que de se joindre à la guerre et se ranger du côté de la Grande-Bretagne. »
– Alexander Reford

Lire la suite

Lettre de Cantlie

Conservation
Voir la lettre