Loading...
Amour maternel 2017-08-14T14:03:29+00:00

Je crois que l’amour maternel n’a pas de limite.

Le maternalisme patriotique de Julia Drummond symbolise l’engagement des Canadiennes à secourir les gens dans le besoin en temps de guerre. Les mères étaient déchirées entre le fait d’encourager leurs fils à aller à la guerre et la possibilité de ne jamais les revoir.

Julia Drummond se souciait profondément de la détresse des soldats canadiens. Elle mit en place le Maple Leaf Club à Londres, qui fut un lieu de rassemblement lors de leurs congés du champ de bataille. Elle a aussi créé le bureau de renseignements de la Croix-Rouge canadienne afin que les familles puissent connaître l’état de leurs proches se rétablissant dans les hôpitaux d’outre-mer. En 1915, son fils Guy a été tué durant la deuxième bataille d’Ypres.

– Viveka Melki

Appuyez sur les images ci-dessous pour afficher le contenu:

Cristal optique

« Chaque soldat est un fils voilé par les larmes de sa mère qui tient dans ses bras des marguerites et son amour éternel. »
– Mark Raynes Roberts

Mémoire olfactive

« Une odeur d’attachement, chaude et vanillée, inconditionnelle et profonde. Des notes de miel et de fleurs blanches, le parfum d’une vie. »
– Alexandra Bachand

Julia Drummond (1861-1942)

« En temps de guerre, les gens ont fait des choses remarquables. Peu de Canadiens ont davantage prouvé leur engagement à l’effort de guerre que Julia Drummond. »
– Alexander Reford

Lire la suite

Lettre de Cantlie

Conservation
Voir la lettre